ConseilsFermer

Vous avez des problèmes de condensation et d’humidité dans vos fenêtres ? Sachez que ce n’est pas nécessairement un problème de fabrication de vos fenêtres.

Il faut d’abord réduire la quantité d’humidité dans l’air intérieur, car c’est souvent la stratégie la moins coûteuse et la plus efficace pour réduire la condensation des fenêtres.

Si ça ne fonctionne pas en diminuant la quantité d’humidité intérieur, les stratégies suivantes peuvent être efficaces pour réduire les différentes sources d’humidité :

  • éliminer ou réduire les sources d’humidité intérieures;
  • corriger les problèmes d’humidité au sous-sol;
  • utiliser l’humidificateur avec prudence;
  • utiliser un déshumidificateur au sous-sol l’automne, le printemps et l’été.

En second lieu, il faut garder les surfaces chaudes. Pour ce faire, il faut :

  • remplacer les fenêtres par des modèles éconergétiques comportant un double vitrage ou un triple vitrage dôté d’une ou deux pellicules à faible émissivité, du gaz argon, un intercalaire isolant entre les vitres et un cadre isolant;
  • garder les rideaux et les stores ouverts par temps froid et durant la nuit;
  • ajouter de l’isolant aux murs et aux plafonds pour les garder au chaud;
  • utiliser avec soin les thermostats programmables pour que les surfaces vulnérables à la condensation ne deviennent pas trop froides;
  • fournir suffisamment de chaleur à toutes les pièces de la maison et s’assurer qu’elle circule sur les murs extérieurs, les plafonds, les portes et les fenêtres.

Assurer une bonne ventilation fait aussi partie de la stratégie globale. Pour y parvenir, il faut :

  • installer des appareils de ventilation capables de fournir le bon débit d’échange d’air entre l’intérieur et l’extérieur;
  • assurer une bonne distribution de l’air dans l’ensemble de la maison et une bonne circulation de l’air dans chacune des pièces;
  • utiliser les systèmes de ventilation correctement, de manière à maintenir la teneur en humidité à un niveau acceptable.

En résumé, on pourra réduire la condensation dans l’air de la maison en maîtrisant les sources d’humidité, en assurant une bonne ventilation, en ayant recours à un déshumidificateur (lorsque c’est nécessaire) et en maintenant toutes les surfaces à une température égale.